Le petit blog d'assurances



Pourquoi les gens ne lisent pas leurs contrats d'assurances?

 

Parce qu'ils pensent qu'il ne vont pas les comprendre et que de toutes façons les dés sont pipés d'avance. Avant tout, sachez tout de même que l'assurance n'est qu'une question de bon sens. Vous êtes 28 millions de foyers et au moins 2 utilisateurs de produits d'assurance plus par obligation que par choix volontaire. Souvent, les gens considèrent que l'assurance ne sert pas à grand chose et que c'est trop cher pour ce que c'est.

 

En revanche, après un premier pépin sérieux, la vision s'inverse. Toutefois, il faut pour cela, s'informer des visions et nous vous proposons un tour des sujets de l'assurance à titre personnel. Notre blog s'alimente des retours d'expérience de nos clients.

 

Nous avons constaté que bien souvent nos clients s'en remettent à leurs interlocuteurs avec la fameuse phrase "Je vous fais confiance". Mais sachez qu'il n'est pas dans votre tête et que ce qu'il comprend de vous n'est pas forcément la traduction de ce que vous souhaitez.

 

Alors avant tout, faites-vous confiance et tout d'abord prenez le temps de lire vos contrats seul ou accompagné de votre conseil, c'est aussi son rôle.

 

Quel que soit le type de contrat d'assurance, gardez en tête, que c'est un contrat de droit et qu'il repose sur un écrit qui cadre l'ensemble des données que vous avez transmises aligné à l'offre du proposant.

 

Il y a donc bien des limites qui se ne trouvent pas résumées dans une fiche d'information produit, mais bien mieux développé dans les conditions générales d'un contrat. Aussi, lorsque vous signez votre contrat, vous validez explicitement le contenu.

 

Il se peut que ce contenu ne couvre pas tous besoins. A tout le moins, vous devez en être conscient. D'aucuns diront, oui mais plus on prend de garanties, plus c'est cher. Nous en sommes conscients.

 

Néanmoins il faut trouver le point d'équilibre entre vos besoins, la couverture d'assurance pour laquelle vous optez et surtout le risque de perte financière outre l’existence d'autres préjudices que vous être prêt à accepter en cas de sinistre.

 

Si nous devions vous adresser un conseil averti et gratuit. Prenez le temps de lire vos conditions générales. Que coûte vingt minutes de lecture tous les 2,4 ans dans la vie d'une personne? Cela fait la différence au bout du compte.

 

En effet en matière d'assurance maladie par exemple, cela ne veut pas dire la même chose 80% de vos dépenses réelles et 80% d'un barème.

 

Bien assuré n'est donc pas un vain terme et nous vous invitons à soumettre vos questions. Sachez aussi que votre contribution est la bienvenue dans la ligne éditoriale de notre blog assurance qui se veut le plus collaboratif avec nos internautes. A vous de vous éveiller, A vous d'écrire. A vous lire avec plaisir !

 

En conclusion : Mal assuré n'est pas une fatalité!